Témoignages Secrets.

Publié le par RaphLaRage&GrosseMerde

temoignages-secrets.png

Bienvenue dans Témoignages Secrets, le magazine des confidences anonymes et des aveux dissimulés. Nous recevons cette semaine des témoignages poignants, des témoignages émouvants, drôles parfois, des témoignages qui choquent. La rédaction de jetenculetherese.com vous souhaite de bons témoignages.  


Gwénolé. 38 ans de Vladivostok. 
"J'ai quitté ma copine, pouw un site de boule !"
 http://2d.img.v4.skyrock.net/2d6/nigger-dou81/pics/photo_62681734_avatar_3.jpg"Et maintenant je n'ai plus de pwoblèmes d'éwection !"

"Ha Vulvatube... J'ai découvewe ce site intewnet il y a six mois suw un blog de mewde. Au début je me cachais pouw aller me bwanler, mais un jouw j'ai cwaqué. Je lui ai tout balancer à la figuwe. Elle n'a pas suppowter et a décidé de me mettwe un wéféwendum (ndlr : le témoin fait ici référence au mot ultimatum). C'était elle ou lui, il fallait choisiw. Elle est pawtie le lendemain sans cwier gawde. Et maintenant je n'ai plus de pwoblèmes d'éwection !" (Ndlr : le témoin mange ses hots wings avec apétit et bonne humeur). 

 

Kystof. 26 ans de Paris. 

"J'ai croisé Moundir à Maraîcher!"
 kystof-copie-1"On aurait dit un rebeu normal !"

"C'était lundi dernier, j'allais acheter des Candy'up avant ma Lan de World of Warcraft. Il sortait du Franprix. On aurait dit un rebeu normal ! Je l'ai tout de suite reconnu. J'ai pris une tof avec mon portable. En regardant la photo en fait c'était peut être pas lui." 

http://experts.premiere.fr/var/premiere/storage/images/experts/moundir/videos-embed/moundir-vous-devoile-les-secrets-de-la-finale/33346917-1-fre-FR/Moundir-vous-devoile-les-secrets-de-la-Finale_flash_video_background.jpg 

 

Abdul Badou. 17 ans de Brive-la-Gaillarde. 
"Je suis le frère caché d'Ali Badou !"
 ABDUL"La tête de wam on a la même teub !"

"Une fois j'l'ai vu à la télé Ali Badou au Grand Journal : il parlait comme moi! Je te jure c'était trop mon frère. La tête de wam on a la même teub ! Je n'ai jamais eu de famille, et j'ai que des problèmes. Je suis enfant de la dass, et maintenant j'ai le dass. J'aimerais bien qu'il m'aide un peu à m'en sortir quoi. Je veux dire financièrement, pas qu'il me passe des bouquins."  

 

 

Jean Guy. 89 ans de Besançon. 
"Je cache des juifs depuis plus de 70 ans !"
 PAPI"[...] personne n'osait trop rien leur dire..."

"Pendant l'occupation, j'ai pris en charge l'exploitation de Monsieur Boutboul. Il me laissait tout le pognon si je continuais à les cacher le temps que ça se calme. Tout se passait bien, faut dire que c'était une affaire assez florissante. A l'époque avec ma mère, on avait pas le sous. Quand la guerre fut finie, personne n'osait trop rien leur dire. Et puis faut avouer que plus le temps passait, plus on était dans la merde. Si on leur avouait maintenant ça nous mettrai dans l’embarras. L'autre jour on a eu les boules, on a laissé la cassette de la Vérité si je mens dans la jaquette de La Grande Vadrouille, ils ont pas tout compris mais on a réussi à se démerder. De temps en temps, j'ai un pote comédien au chômage qui vient faire des fausses rafles déguisé en officier allemand pour leur foutre les jetons. Ça marche ! Et mon copain gagne la pièce."

 

 

Claude R. 52 ans de Marne-la-Vallée. 
"J'ai fait une branlette de raie à Marine Lepen"
MAIRE.png "C'était cool!"

"Je suis Maire d'une petite ville qui grandit en Seine et Marne. Et quand Mademoiselle Lepen est arrivée dans mon bureau pour quémander ses signatures, j'hésitais vachement. En 2007, je m'étais fait lécher le pourtour anal par son père, et il m'avait déçu aux élections. Cette année, il fallait que le FN soit plus convainquant. J'ai osé proposer une branlette de raie. Elle a dit « Banco ! » C'était cool."

 

Merci à tous nos témoins anonymes pour leurs confidences secrètes. 
A bientôt pour un prochain numéro de...
Témoignages Secrets!

Raph laRage pour jetenculethérèse.com.

 

Message de la rédaction:

Votre Blog préféré a été sélectionné aux Golden Blog Awards!!!
C'est une superbe nouvelle, c'est la chance pour nous de nous faire du blé, et une chance pour vous de vous taper des pubs William Saurin pendant que vous vous rincez l’œil sur la sextape de Pépita.

Bref on est plus drôle que les autres et on a jamais gagné un centime, il est temps de réparer le préjudice en gagnant un peu d'honneur! Et promis, si on gagne, le discours de remise des prix à la cérémonie aura de la gueule!

Publié dans Société

Commenter cet article